AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 poesie.webnet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:29

ici

Je ne t'oublie pas...

J'ai écouté tes larmes, aux murmures des sanglots
Tu as abandonné tes armes emportées par leurs flots
Il me restent tes mots...

J'ai bu à ton désespoir, mes rêves les plus fous
J'ai bâtit ton histoire, sur fond de vers doux
A en avoir tout mon saoul...

L'exemple que j'avais pour créer mon futur
S'est un jour écroulé, il me reste par l'écriture
A continuer l'aventure...

Toute ma vie durant, tu seras ma seule idole
Rimant à tous les temps tes vers qui me consolent
Ce sont eux qui m'épaulent...

Tu es et tu seras, mon héros mon prophète
Puisque j'ai hérité de toi, mon âme de poète
L'inspiration en tête...

Tu n'est plus là, pourtant je t'écris ces vers
Un jour on se retrouvera, de moi tu seras fier
Demain comme hier...

Je t'aime papa... je ne t'oublie pas...

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:31

ici

Je suis ...


Je suis le rêve, je ne fais que passer
Entre tes vers je viens m'abreuver
A la source imagination remplir l'arrosoir
Pour les mots doux, qui n'ont plus d'abreuvoir

Je suis le passé qui passe en coup de vent
Dans la salle de ciné de ton imagination
Une heure de nostalgie passant et repassant
Les images d'une vie, celles d'un autre temps

Je suis l'avenir qui vient dans le présent
Faire un tour, admirer, ce que tu es maintenant
Pour construire peu à peu le tombeau des soupirs
Laissant place à la réalité qu'il te faut subir

Je suis tout à la fois, espoirs et regrets
Posés au fond de ton coeur pour y puiser
Tour à tour un sentiment de solitude complète
Mais tout aussi bien, envie de faire la fête

Je suis la vie que de ton corps prends possession
Tu es aujourd'hui, un être bien vivant
Alors fait de ton mieux pour t'accepter
Aies foi en toi, fais de tes rêves réalités

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:34

ici

Je suis l'hôte


Je suis là, je resterai tenace
Il peut résister; quoi qu'il fasse
De sa petite vie au quotidien
J'en prends possession entre mes mains

Quoi qu'il fasse, sa lutte est vaine
Je reste sur place, quoi qu'il advienne
De tous mes atours j'userais sans relâche
Je tiendrais bon, même s'il se fâche

Je suis son hôte, invité à l'improviste
Il ne pourra, même s'il persiste
Se débarrasser de moi, comme par magie
D'un claquement de doigts, j'y reste, j'y suis

Au fond de son lit, il s'allonge épuisé
Je veille d'un oeil il va en déguster
J'aime quand son corps de fatigue s'alanguit
Je suis le maître je gère sa vie

Aucune force ne peux m'en chasser
Durant des très longues journées
Je me nourris à la force qui résiste
Jusqu'à l'épuiser moi je persiste

Je suis celle qu'un beau matin
M'installe et m'accroche à son sein
Quand au bout de ses jérémiades
Je le laisse tomber, il devient fade

Alors arrivent des nouvelles forces
Me chassent dehors pour que je sorte
Je suis de passage, un autre à contaminer
Je suis la grippe qui ne fait que passer

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:35

ici

Je suis un rêve...

Je suis un rêve installé dans sa vie
Je vis un cauchemar chaque jour
Je suis un rêve qu'un homme a trahie
Bafouant les sentiments d'amour

Je suis un rêve qui coule des jours sombres
Entre tous les coups et ses repentir
Il me garde prisonnière dans son ombre
Je suis un rêve qui ne sait que souffrir

Je suis un rêve, je ne veux plus aimer
Ce bourreau que mon coeur a choisit
De tout mon amour je l'ai adoré
Malgré l'affront qu'il me fait subir

Je suis un rêve mais seulement pour lui
Pour un instant assouvir ses fantasmes
Le cauchemar ressurgit dans ma vie
Quand ses désirs prennent le large

Je suis un rêve, qui vit un cauchemar
Entre les coups à ses moments de folie
Je dois m'en aller, avant qu'il ne soit trop tard
Avant qu'un de ses coup ne m'ôte la vie

Pour lui je suis un rêve comme un boulet
J'ai les stigmates de toutes ses colères
Mon coeur meurtri n'est plus qu'une plaie
Je cache mes blessures à la terre entière

Je suis son rêve, il est mon cauchemar
Je ne peux plus assouvir ses insultes
Je tremble d'effroi du matin jusqu'au soir
Me couvre de coups, me traitant d'inculte

Il est mon amant, mon premier flirt
En lui j'avais une confiance entière
Je ne supporte plus les coups qui pleuvent
L'amour n'est plus ce qu'il était hier...

Nandy

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:38

ici

Je suis une star

Je suis une star, on me fête aujourd'hui
Dans chaque foyer, c'est moi que l'on bénit
Adulée par des anges qui parfois sont démons
Je lis des messages de par vaux et par monts

Je suis une star, il m'arrive parfois même
De si fort y croire en lisant un poème
Si crédule que j'en oublie mes jours galère
On me fête aujourd'hui parce que je suis mère

Je deviens pour un jour, la reine des fées
On me parle d'amour, des enfants que j'ai fait
Mais on oublie pourtant que tout en étant reine
Je n'ai plus mon enfant, remplacé par la haine

Je suis mère pourtant, mais mon fils est parti
Emporté par la camarde qui lui pris sa vie
Le fruit de mes entrailles, ne pourra plus m'écrire
Ni assécher mes larmes, juste par son sourire

Je suis une star aux milliers de visages
En chaque coeur d'enfant, rebelle ou bien sage
L'unique la seule, aux multiples sentiments
Je suis une star, je suis une maman

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:40

ici

Je t'amitiaime...



Amitié particulière
Si proche de l'amour
Dans le coeur d'une tigresse
Tu y es nuit et jour

Je voudrais que la terre
Reconnaisse ce sentiment
D'amitié particulière
Qu'en mon coeur je ressens

Elle est comme l'amour
Indispensable à ma vie
Cette amitié, chaque jour
C'est pour elle que je vis

Rester sans nouvelles de toi
Pendant de longues heures
Me plonge dans le désarroi
Met en morceaux mon coeur...

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:41

ici

Je t'écris ces mots...

Je t'écris ces mots qui ne veulent rien dire
Pour te retrouver au coeur de nulle part
Pour un rendez vous, je ne sais pas quand
Dans l'espoir que tu puisses un jour me lire
Quand de ta plume aux mots du hasard
Liée à la mienne posent les sentiments

Je t'envoie ces mots que j'écris à la hâte
Pour éveiller ton ego t'embobiner le coeur
Aux fils de l'impatience nouer nos idées
Mes vers je ne sais vraiment s'ils te flattent
Qu'importe, bonne ou mauvaise humeur
Le hasard se fera porteur de mes pensées

J'efface d'un revers ce que je viens d'écrire
En gardant secrète mon attirance pour toi
Tu ne sais comme j'ai le coeur qui se serre
A l'idée que tu ne puisses un jour me lire
Désirant qu'en ce monde pas fait pour moi
Nos mots se retrouvent dans la même prière

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:43

ici

Je t'envoie

Voici une pensée dictée par mon coeur
Que je vais t'envoyer pour un peu de bonheur
Quand le gris de la vie s'attarde un peu chez toi
Jamais n'oublie que je pense à toi

Voici un épi de blé doré par le soleil
Il te dira ma pensée en franchisant ton seuil
Un peu de bonheur entre mes vers se glisse
S'en va vers ton coeur, que jamais il ne faiblisse

Entre le rose en fleurs, je dépose un sourire
Qu'il arrive à l'heure, quand tu vas me lire
Une pensée d'amitié, c'est un peu de joie
A ta porte va frapper, te dire que je suis là

Un soleil tout doré attaché par un petit noeud
Voilà mon bouquet, en pensées roses et bleues
Je t'envoie mon sourire, accompagné d'un voeux
Que je puisse te lire, dès que tu iras mieux

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:46

ici

Je voudrais être...

Je voudrais être un rayon de soleil
Pour te sortir de ton sommeil
Chaque jour chaque instant
Briller pour toi comme un diamant

Je voudrais être un rayon de lune
Eclairer d'or le sable des dunes
Pour que chaque nuit te soit câline
Je me ferais la plus douce des félines

Je voudrais être une couleur d'arc-en-ciel
Pour que dans ta vie l'essentiel
Soit la paix du coeur et de l'âme
J'allumerais pour toi toutes les flammes

Je voudrais être un éclat de rire
Pour calmer l'angoisse qui te fait souffrir
Te serrer dans mes bras du soir au matin,
Du matin au soir oublier tes chagrins

Je voudrais être la racine d'amour
Pour vivre en toi, nuit et jour
Rester lovée tout contre toi
Être faible et forte tout à la fois...

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:47

ici

Je vous aime Gentleman


Restez encore Gentleman, car je suis amoureuse
Venez là dans la chambre, rendez-moi heureuse
J'ai souvent attendu cet instant dans mes rêves,
Me portant jusqu'aux nues, mes lèvres sur vos lèvres

Je tiens à vous Gentleman, de mon corps tout entier
Donnez moi la chance, de pouvoir vous prouver
Qu'entre rêve et réalité il n'y a qu'un petit pas
Celui que vous ferez, si vous voulez de moi

Je sais bien Gentleman que votre vie est ailleurs
Que vous êtes bon amant que vous avez du coeur
Que les doux sentiments que j'éprouve pour vous
Je vous en fais serment c'est pour vous rendre heureux

Votre sourire Gentleman me dit que l'invite vous tente
Il vous suffit d'être tendre, portez-moi dans la chambre
Montrez moi la douceur, dont vous êtes capable
Laissez parler votre coeur, contez moi une fable

Suis ravie Gentleman, de voir au fond de vos yeux
L'envie qui vous hante de vous laisser prendre mon jeu
Vous n'avez rien à perdre, nous avons tout à gagner
Juste percer un mystère, un fantasme à partager

Nous serons comblés, Gentleman je vous promets
Qu'après cette journée, vous ne pourrez me quitter
Qu'en votre coeur l'amour, plus ardent qu'un volcan
Se réveille, en ce jour vous devenez mon amant...

Nandy

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 12:48

ici

L'amour passif

La mine pâlotte les idées noires
Elle était là, allongée près de lui
Minée par le trouble qui les sépare
Son non intérêt, lui cause un soucis

Les songes bleus deviennent invisibles
Il y a longtemps qu'il ne lui parle plus
Ils restent côte à côte, ça paraît impossible
Que son attente passe inaperçue

Elle était amoureuse, mais comment lui dire
Que sa distance la perturbe beaucoup
Avoir le même horizon, réadapter les tirs
Pour arriver tant que bien à tenir le coup

Soudain sur elle, un souffle tendre et humide,
Se pose doucement tout en tendresse
Il ose envoyer quelques mots timides
Du bout de sa plume comme une caresse

La page blanche avait des sentiments
Pour un encrier qui restait clos
Mais le voilà que tout doucement
Sur elle il déverse son encre en quelques mots

Leurs retrouvailles font le sourire
D'un lecteur qui n'attendait plus que ça
Que l'imagination confie son délire
à une belle plume qui passait par là

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 13:34

ici

L'écrivaillon

Têtu comme un âne, s'est lancé dans l'écriture
Devant son écran, souris et clavier en main
Il s'imagine reconnu dans un proche futur
Fier comme un paon en face de ses voisins

Loin d'avoir une mémoire d'éléphant
Décide, pour écrire son histoire
D'aller à la pêche aux souvenirs des habitants
Qui comme les pies, deviennent bavards

Chacun y met son grain de sel
Les langues de vipère sont déchaînées
Peu à peu l'enthousiasme est tel
Que tout le village se sent concerné

Se sentant comme un poisson dans l'eau
Nageant sur les vagues des souvenirs louches
Parfois monte sur ses grands chevaux
Quand son interlocuteur prend la mouche

Un chien aboie la caravane passe
De fil en aiguille l'histoire avance
Les souvenirs du village y ont leur place
Tous les habitants sont de connivence

Il pense au succès futur de son histoire
Mais en avare ne veut partager l'oseille
Pas plus les honneurs ainsi que la gloire
A leurs demandes il fera la sourde oreille

On n'apprend pas à un singe à faire la grimace
Ses clics et claques à l'heur du succès
Sans tambour ni trompette aura l'audace
De tourner les tallons sur la pointe des pieds

Les coauteurs roulés dans la farine
De doux agneaux deviendront féroces
Passer pour des dindons, auront grise mine
Rien ne sert de pester, ils l'auront dans l'os

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 13:36

ici

L'imagination se tarit

Voilà l'imagination qui pleure en silence
La plume est à terre et le poète est malheureux
La plage blanche est un désert caillouteux
L'onde dans l'encrier fait de la résistance

Il est temps que les accords s'harmonisent
Les vers et les rimes pour faire un quatrain
Ainsi que l'imagination, mine de rien
Invitent l'inspiration à se mettre à sa guise

A relever le défi pour poser là les mots
Ceux qui nouent la gorge du poète attristé
Libérant du désert les images ensablées
Dévoilant à la fois, cicatrices et maux

La plume s'abreuve à l'onde en agitation
La muse se relève souriant au poète
Et la poésie reprend du poil de la bête
Elle essuie les larmes de l'imagination

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 13:37

ici

La biche et le loup

T'as de beaux yeux tu sais
Disait le loup à la biche
Elle broutait dans un pré
Lui perché sur la corniche

Méfiante et pensive
Elle rétorque au loup
Pas la peine que tu salives
Tes boniments je m'en fous

Ne sois pas si farouche
Les temps ont bien changé
Les rois et les manouches
S'invitent à dîner

A d'autres si tu veux
De moi tu n'auras rien
Je ne serais pas à ton menu
Tire un trait sur ce festin

Mais pourquoi tu me dis ça
Je suis un loup apprivoisé
Les humains ont fait de moi
Le plus doux des canidés

C'est bien toi qui naguère
A l'affût au fond du bois
As bel et bien tuée ma mère
Mais moi tu ne m'auras pas

Mais dis moi ! si j'ai l'air
Du sauvage d'autrefois
Comme le fut mon père
Approche ! Approche toi

Mais moi je me méfies
Des on dit autour de moi
Je sais que dans la vie
Le danger rode à chaque pas

Viens que je te le prouve
Laisse moi te caresser
Tu verras que loups et louves
Aux biches peuvent se lier

Tu finirais par m'amadouer
Je sais bien que les temps changent
Dégage vite de mon pré
Sinon c'est moi qui te mange

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 13:38

ici

La camarde

La vie était belle, la joie bien présente
Des sourires à la pelle, la tristesse absente
Elle arrive et efface l'image du bonheur
En plantant en garce, un poignard en plein cœur

Par surprise elle arrive quand rien ne laisse prévoir
En traître agressive dans l'ombre du soir
Prenant sous ses ailes noires emporte la vie
C'est là que ton coeur sombre et peu à peu dépérit

La camarde sans gène, se pose en gagnante
Agissant en reine qu'il pleuve ou qu'il vente
Elle laisse derrière, famille et amis en deuil
Unis dans la prière devant un cercueil

Un dernier parcours un arrêt au cimetière
Un dernier discours une dernière prière
Que la paix soit avec toi, dans cet au-delà lointain
On pourrait presque toucher le chagrin de la main

Il nous faut maintenant apprendre à vivre sans toi
Garder les souvenirs taire les projet d'autrefois
Que jamais de la vie on ne pourra accomplir
à peine si on ose en quelques mots les décrire

On referme sur toi un caveau ouvert
Une larme qui perle que l'on essuie d'un revers
C'est un au revoir que l'on dit un adieu
C'est un regret imprimé dans le fond des yeux

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 13:41

ici

La famille Oiseau

Dans la cage d'escalier une famille passe
L'aînée à la chevelure noire corbeau
On la dit tête de linotte mais coriace
Bavarde comme une pie, qui ne comprend mot

La cadette est chouette mais le frère est un sot
Il baye aux corneilles du matin jusqu'au au soir
Le père un vieux hibou n'a rien d'un Roméo
Souvent saoul comme une grive ne pense qu'à boire

La mère pratique la politique de l'autruche
Se disant que la vie n'est pas toujours bleue
à quoi bon faire face à toutes ses embûches
Siffle comme un merle s'en remettant à dieu

Jusque là sans soucis, gais comme des pinsons
Attirés par le gain facile, un miroir aux alouettes
Se sont laissé avoir comme des dindons
Aux blabla glorieux d'un escroc malhonnête

C'est une famille à la dérive depuis des années
Pensant faire une affaire, roulés dans la farine
Plumés comme des pigeons furent ruinés
Par les magouilles d'un vautour une vraie vermine

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 13:43

ici

La nuit entière...

La nuit entière serait encore trop courte
Pour te montrer mes rimes posées nues
Détaler plus ou moins toutes les routes
Qui te monteraient au septième des cieux

Que le temps s'abstienne d'intervenir
Loin de lui je te montre sans préjugés
Les gestes amoureux que je sais écrire
Dans toute sa tendresse s'exprimer

La nuit entière, doux suaves et câlins
S'enchaîneront les vers aux gestes
Couchés là, allongés dans un quatrain
Comme au parfum des caresses lestes

Que le temps se fasse un peu oublier
Laissant les mots paresser sur ta peau
Sans un regard pour horloges ou sabliers
Juste toi et moi nos mains semant les mots

La nuit sera peut-être la seule à nous
L'unique, celle de toutes nos espérances
Celle qui passe mais que l'on ne voit plus
Sensuelle, guidée aux rênes de la chance.

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 13:45

ici

La nuit …

La nuit tous les chats sont gris
C'est le dicton qui le dit
Elle n'est pas faite que pour dormir
Moi j'en profite pour t'écrire

Tu es partit sans dire mot
Les touches de ton piano
Restent muettes depuis
Sans tes doigts elles s'ennuient

Dans les silences de la nuit
Le sommeil m'appelle à l'oubli
Mais je ne peux oublier
Ton chant qui m'a charmée

J'entends ton rire fredonner
Au son de ton piano muet
La chanson du soleil levant
Le temps où nous étions amants

La nuit garde des secrets
Que l'on ne veut divulguer
Qui hantent depuis mes nuits
Au petit matin ils s'enfuient

J'écoute le passé rire
J'en profite pour t'écrire
Tu as emporté le bonheur
Le présent est fait de pleurs

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 13:46

ici

Langage fleuri


Lilas:

Ne me faites pas attendre !
Écrit le lilas à sa belle
J'ai tant de mots doux et tendres
Sous ma plume rebelle

Cresson:

Je n'ai pas voulu vous offenser !
Parfois ma plume zigzague
Je viens me faire pardonner
De la lourdeur de mes blagues

Lierre:

Amour éternel
En quatre vers
Tombés du ciel
Pour vous plaire

Myosotis:

Ne m'oubliez pas !
Quand je serai loin
Car sans vous, moi
Je ne suis rien

Réséda:

Plus que votre beauté j'aime votre bonté !
Celle que je vois, au fond de vos yeux
Quand sur moi penché, vous me susurrez
Des mots d'amour qui nous rendent heureux

Chardon:

Tout est fini !
C'est mieux comme ça
Les maux non dits
Je les garde pour moi

Romarin:

Ma douceur est la prime de votre amour !
Que je viens vous offrir avec tendresse
Espérant qu'entre nous c'est pour toujours
De ces vers je vous l'écris comme une promesse

La Nielle:

Que votre coeur soit beau comme votre visage !
Que vos mots soient sincères comme je les entends
Que l'amour entre nous, mi fougue mi sage
Pour le pire et le meilleur, de vous je l'attends

Feuille de trèfle:

J'attends votre réponse !

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 13:50

ici

Le benêt de la classe

Tout au fond de la classe, près du radiateur
Assis à son pupitre le benêt semble ailleurs
La maîtresse qui explique la nouvelle leçon
Soudain fait silence, ce qui réveille le garçon

Il vit seul dans sa tête, silencieux, il n'ose pas
Comme ses compagnons se vanter ou rire aux éclats
On le dit sot comme une oie, comme l'est un illettré
De peur de ne savoir, de fortement se tromper, il se tait

Le benêt de la classe en a gros sur la patate
C'est une sensation, ressentie de longue date
Il voudrait affronter ceux qui le déconsidèrent
Mettre ses idées en pratique, c'est une autre affaire

Il n'a pas d'amis, de lui tous les gamins se moquent
Il fuit tous les regards s'enferme dans sa coque
L'habit ne fait pas le moine que l'on se le dise
C'est avec un bonnet d'âne, qu'un timide se déguise

Parce qu'il se referme, parce qu'il ne dit mot
Un être humain fragile pourrait être un héros
Si sa timidité brisait un jour la carapace
Un benêt pourrait être, numéro un de sa classe

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 14:08

ici

Le dernier lien...



Il s'est rompu le dernier lien
Qui me tenait liée à toi
On dit c'est la vie, je le sais bien
Pourtant ! je ne veux pas de ça

Il me restent les images
Des photos qui jaunissent
Je sens mon coeur fermé en cage
Ce dernier lien dans les abysses

Il en est fini des souvenirs
Qui me tenaient liée à toi
Des va et vient comme jadis
De tes mots doux de tes bras

Il me restent les souvenirs
De tes yeux posés sur moi
Même s'il me font souffrir
Derniers liens me liant à toi

Il en est fini des va et vient
Des grincements dans l'escalier
Quand au petit matin
Tu m'apportais le café

Il me restent les images
En couleur ou en noir et blanc
Je tourne la dernière page
Du temps où nous étions amants...

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 14:09

ici

Le fil de la vie...


Le coeur n'est plus qu'un amas serré
S'effritent les espoirs qui nous grisent
Tombe la nuit au rayons ensoleillés
Sur le fil de la vie qui se brise

Le temps n'est plus qu'un râle de douleur
Hurlant comme un silence de plomb
S'épuise mon âme à effleurer le bonheur
Quand le fil de la vie à jamais se rompt

Kenzo n'aura vécu que le temps qui vivent les papillons
Le souffle l'a quitté, comme il était prédit
A replié ses ailes, s'est endormi doucement
Malgré l'espoir tissé au fil de sa vie

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:00

ici

Les clochards

Il longeait le trottoir, s'en allait penaud
Tête baissée d'une allure misérable
Comme qui traîne un trop lourd fardeau
Dans un invisible chemin de sable

Il n'attire plus un regard de compassion
Des passants qui font tout pour l'éviter
Sait on jamais, dans ce corps moribond
Quelque maladie pourrait les contaminer

Il fut un temps où la vie était belle
Tout autour de lui caresses et rires d'enfants
Puis vint un jour aux allures cruelles
Qui ont fait de lui un chien errant

Mendiant d'amour mendiant de victuailles
Pour ses repas il n'avait que les poubelles
Rejeté et traité comme une racaille
Son sommeil était peuplé d'images belles

Alors qu'il dormait recroquevillé sur lui même
Il sentit une main lui caresser le dos
Il ouvrit les yeux et vit une forme humaine
De fripes vêtue, qu'importe il était beau

Que t'arrive t il mon pauvre cabot
J'imagine que toi aussi tu as tout perdu
Tu n'as plus que la peau sur les os
Allez viens avec moi vivre dans ma rue

Depuis ce jour on peut les voir tous les deux
Sillonnant les rues dormant sous les ponts
Faisant la manche ayant l'air heureux
Le chien dansant au son de l'accordéon

Deux coeurs écrasés par la société
L'homme et le chien en parfaite harmonie
Vivront tant bien que mal de la mendicité
Qu'importe le futur ils s'aiment aujourd'hui

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:01

ici

Les yeux ailleurs


Les yeux ailleurs
La tête dans les étoiles
Les mains qui ont peur
Le coeur qui a mal

Assise en silence
Le vide autour de moi
C'est à rien que je pense
Je ne suis pas là

Les yeux dans le vide
D'un coeur déserté
Les mains avides
Se sont relâchées

Le fil de la vie
N'existe plus
Le passé est fini
Le présent rompu

Les yeux ouvert
Sur le vide immense
Aujourd'hui ou hier
Quelle importance

La mémoire brisée
Les pensées absentes
Toute la journée
Plus rien ne me hante

Les yeux sans vie
Posés dans les riens
L'avenir aujourd'hui
Hier c'était demain

C'est la mort qui vit
Un corps à l'abandon
A rien je réagis
Il n'y a plus d'horizon

Les yeux aveugles
La mémoire abandonne
Je ne suis pas seule
Je n'entends personne

La maladie avance
Prends mon corps en otage
Je retourne en enfance
Je ne sais plus mon âge

Les yeux qui ont sourit
Contemplé mille merveilles
Pleuré et séduit
Se sont mis en veille

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6356
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:03

ici

Lettre ouverte à ma mère

Je n'ai rien oublié ni bisous ni colères
Ni mots tendres ni fessées ni moments solitaires
D'une vie de gamine déjà révolutionnaire
Cherchant à chaque instant ton sourire, ma mère

Je n'ai pas toujours compris tes gestes et tes mots
La tristesse dans tes yeux, tes retraits en sanglots
Coupable la camarde emportant mon père trop tôt
Tes éternels heures, penchée sur son tombeau

La vie suivant son cours peu à peu l'habitude
S'installe chez nous entre amours et incertitudes
J'étais une gamine, ne rêvant que de solitude
Faisant l'école buissonnière, en oubliant ses études

Le temps n'efface rien de l'amour dans les coeurs
Tu continuais ta vie, oubliée par le bonheur
Je te fis grand-mère, tu vis la vie en couleurs
Puis un jour vint la camarde, te frappa en plein coeur

Depuis ce jour, maman, je vois ton triste visage
J'ai des regrets, de ne pas avoir su être plus sage
De ne pas avoir compris de ta tristesse le message
De ne pas avoir donné plus de couleur à ton paysage

Chaque jour tu manques, je voudrais pour une fois
Remonter le temps, pour te prendre dans mes bras
Te dire combien je t'aime, combien tu comptes pour moi
Tout ce que je n'ai pas su faire ou dire quand tu étais là

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poesie.webnet   

Revenir en haut Aller en bas
 
poesie.webnet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amour secret/Victor HUGO
» Critiques, travail, corrections, suggestion
» Partenariat n°24 : ANTHOLOGIE DE POESIE COREENNE offert par Sombres Rets
» ANTHOLOGIE DE POESIE COREENNE de Collectif
» nyx poesie mythologique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inspiration voyageuse :: Mes vers sur la toile-
Sauter vers: