AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 poesie.webnet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6415
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:39

ici

Un jardinier à la dérive

Et les mots d'alors quand son ange s'est envolé
Que la tristesse empoignait son coeur blessé
Derrière le banc de pierre glacé
Quelques vers quelques rimes pour le consoler

Je me souviens de cette annonce d'un soir
Après nous avoir conté son calvaire
De ce petit bout de lui en espoir
S'envolant au dessus des grilles de fer

Le coeur serré les mains tremblantes
Le portail fermé par un cadenas
Les missives derrière le banc absentes
Le chagrin a eu raison de toutes ses joies

Puis une fleur que le temps esquisse
Son retour s'est voulut en douceur
Le voilà seul, et l'espoir dans l'abysse
Nous étions là pour consoler son cœur

Le temps soigne les plaies ouvertes
Tout en gardant en son âme la tristesse
Écrire seul n'épargne pas la souffrance, certes
ça lui fait du bien les mots qu'on lui adresse

Un jardin à l'abandon et le moral se meurt
Quand le jardinier plongé dans la souffrance
N'a plus ce petit plus au fond de son cœur
Qui fait que l'espoir lui dit, lève toi avance

Dans la solitude se forge le chagrin
Quand son enfant s'en va vers l'inconnu
Vers cet ailleurs donc nul ne revient
Dure est la vie envers un papa perdu

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6415
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:40

ici

Une amie perdue de vue

J'entends des toc toc ! frappant à ma porte
J'ouvre, ELLE est là, une vivante morte
Plus rien de sa jeunesse n'émane d'elle
De la jeune femme trépidante, jadis si belle

Là, un vrai zombie vivant en apparence
Je me suis demandé si cette ressemblance
Etait bien celle de la jeune femme d'avant
Plus rien en elle, ne me paraissait vivant

Yeux cernés, cheveux défaits, teint blafard
Un air perdu, aucune étincelle dans son regard
Ayant perdu ses ailes par amour pour un vaurien
Depuis longtemps, d'elle, je ne savais plus rien

Toute la misère du monde, à présent sur ses épaules
Comment faire fi de la drogue et de l'alcool
Où elle a plongé pour oublier la rage au coeur
Ce satané vaurien, responsable de ses malheurs

Dans l'amitié, quand le silence se fait sentir
Quand une amie s'en va, sans rien vous dire
Sans un regard, sans un mot, juste le silence
Elle reviendra un jour, c'est ce que l'on pense

Mais le temps passe, les pensées s'envolent
Entre positif et négatif, parfois sages, souvent folles
Petit à petit tout le passé se voile, la vie continue
Votre amie n'est plus, qu'une amie perdue de vue

Pourtant c'est bien elle qui sonne chez moi
Revient le passé, on se serre entre nos bras
A la voir ainsi, sa vie n'a pas l'air d'être une réussite
Je la fais rentrer, avant qu'elle ne reprenne la fuite

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6415
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:41

ici

Une histoire terminée

Souvenirs perdus attachés à un ruban
Lettres mille fois lues ternies par le temps
Il est des heures chères racontant une vie
Posés sur quelques vers, en une poésie

S'attarder en mémoire comme pour éterniser
S'accrocher à l'espoir de revenir au passé
Effacer les souffrances d'un revers de la main
Reprendre la romance brisée par le destin

Quelques lettres nouées attachées par un ruban
Une histoire terminée, mais il reste aux amants
Ces mots en souvenir d'un amour éternel
Qu'aujourd'hui fait souffrir et a un goût de fiel

Le choix n'est pas simple, garder où détruire
Ces mots autrefois aimés , qu'on arrive à haïr
Fermer les yeux un moment, comment savoir
Quand finira le tourment laissé par notre histoire

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6415
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:41

ici

Une larme

Si tu veux verser une larme
Surtout ne t'en prive pas
La vie de toutes ses armes
Sur ton moral s'abat

Une larme appelle une larme
Verse l'eau de tes soucis
La vie possède des charmes
Qui les jette dans l'oubli

Quand passe un orage
Regarde autour de toi
Il y a des verts pâturages
Pour y puiser des joies

Si tu veux verser une larme
Prends le comme un défi
Tire la sonnette d'alarme
Fais un pied de nez aux ennuis

Une larme qui déroule
Tout le long de ta pommette
Si au coeur tu as les boules
Un sourire est leur défaite

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6415
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:42

ici

Une pensée triste

Une pensée qu'une autre suit
M'entraînant dans le passé
ça fait sept ans aujourd'hui
Que tu ne vis plus à mes côtés

Une larme qui s'attarde
Serrant ma gorge et mon coeur
La joie de tristesse se farde
Un nuage tapisse mon bonheur

Une pensée qui va qui vient
Sur un moment du passé
Celui qui changeât mon destin
Sept ans se sont écoulés

Un étau sur la poitrine
J'ai mal à mes pensées
Ton absence en figurine
Vient hanter ma réalité

Une pensée tournée vers toi
Voyage devant mes yeux
Pourtant il y a sept ans déjà
Que toi et moi ne font plus nous

Veuille sur moi et mes petits
Comme tu sais si bien le faire
Depuis que tu es partit
Sur nous tu répands ta lumière

Une pensée d'anniversaire
D'un sept septembre 2002
Sans toi je continue sur terre
Je vis ma vie de mon mieux

Tout au fond de mon coeur
Qu'il fasse beau ou bien gris
Tu y as la place d'honneur
Comme hier, pareil aujourd'hui

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6415
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:43

ici

Une rose blanche en souvenir

Une rose blanche en souvenir
Du temps où j'étais enfant
Tes colères tes sourires
Ils me manquent à présent

Tu n'as pas eue la vie facile
Je t'ai souvent vue pleurer
Et dans un clignement de cils
C'est la vie qui reprenait

Une fleur de lys à tes cheveux
Dieux que je me souviens
Un souvenir des temps heureux
Quand tu me tenais ma main

Tes yeux ont connu les pleurs
La vie ne t'a pas épargnée
Trois enfants mais le malheur
S'amuse à te pourchasser

Une fleur au cimetière
Chaque année tu posais
Sur la tombe de mon père
Que trop tôt s'en est allé

La vie ne s'est pas arrêtée
Il fallait que tu te surpasses
Trois enfants à élever
A vingt ans tu y as fait face

Un sourire pour cacher
L'orage qu'en ton coeur gronde
Tu as su tout affronter
Joies et peines de ce monde

Une pensée pour toi maman
Hier aujourd'hui et demain
Je ne suis plus une enfant
Mais il me manque ta main...

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6415
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:44

ici

Une vieille avionnette

Tu n'as plus cette allure
Que j'aimais quand tu l'avais
On a vécu mil aventures
Au temps où tu resplendissais

Aujourd'hui ta grise mine
Ton aspect qui s'altère
Sont spectres qui me minent
Je sens s'éloigner mes hier

Dans un coin immobile
Comme un tas de ferraille
Tu n'est plus ce bolide
Gagnant de tant de batailles

Courses folles contre le temps
Touchant du doigt les nuages
L'aventure à tous les tournants
Mordant éole avec rage

Depuis le temps s'est figé
L'aventure n'est plus possible
De tes ailes démodées
La rouille en a fait sa cible

Une hélice qui s'enfonce
Sur un sol pour toi hostile
T'es envahie par les ronces
T'en sortir est difficile

Je dois te l'avouer
Comme toi j'ai moi aussi
Vu les temps sur moi passer
J'ai une autre vie aujourd'hui

Nos loopings extravagants
Flirtant avec la mort
N'est plus de notre temps
On n'a plus les mêmes ressorts

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
Admin
avatar

Messages : 6415
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 66
Localisation : La maison de Seron

MessageSujet: Re: poesie.webnet   Jeu 6 Juil 2017 - 15:44

ici

Vivre quand même

Il faut vivre quand bien même la vie te joue des tours
Refaire tout un poème, avec tes maux d'amour
Ne pas baisser l'espoir, retenir toutes les larmes
De ces nuages noirs qu'en toi brisent le charme

Il faut vivre quand même, quand la camarde rôde
Amoindrir les problèmes en te créant un rôle
Celui de l'optimiste à qui rien ne peut arriver
Il sait qu'il existe et continuera d'exister

Il faut vivre quand même jusqu'à ta dernière heure
Il y a ceux qui t'aiment qui ne veulent que ton bonheur
Sourire quand ton enfant, te demande un câlin
L'enlacer tendrement, ne penser plus à rien

Il faut vivre quand même tant que l'horloge tourne
D'abord pour toi même ensuite ceux qui t'entourent
Vivre malgré l'épée de Damoclès posée sur ta vie
Le peu d'énergie qui te reste dépense la à ta survie

Il faut vivre quand même jusqu'au dernier souffle
Pour écrire un poème quand ta résistance s'essouffle
C'est une main tendue vers celui qui lira
Quand il l'aura lu, il aura une pensée pour toi

** * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
poèmes de Nandy

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
J'ai divers pseudos sur le Net
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poesie.webnet   

Revenir en haut Aller en bas
 
poesie.webnet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Amour secret/Victor HUGO
» Critiques, travail, corrections, suggestion
» Partenariat n°24 : ANTHOLOGIE DE POESIE COREENNE offert par Sombres Rets
» ANTHOLOGIE DE POESIE COREENNE de Collectif
» nyx poesie mythologique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inspiration voyageuse :: Mes vers sur la toile-
Sauter vers: